Hephaistos, le feu venu du ciel

Hephaistos et les guerres

Hephaistos

En réalité, il n’a pas participé à un grand nombre de conflits. Lorsque Zeus souffrit d’une terrible douleur à la tête, Hephaistos lui ouvrit le crâne pour le libérer, et ce geste fit jaillir Athéné. Au moment de la Guerre de Troie, le dieu du feu a combattu dans la coalition achéenne, composée des dieux regroupés pour délivrer Hélène. Lors du combat des géants, la gigantomachie, Hephaistos provoqua la mort d’un géant : il l’a enfoui sous du métal en fusion.

Parce que sa mère le jeta du haut du domaine des dieux, Hephaistos est présenté sous l’image d’un forgeron claudiquant. Certains jugent que son père est le dieu suprême, Zeus, époux et frère d’Héra. D’autres relatent que Héra a donné seule naissance à Hephaistos. Ce dieu a été enfanté par la gardienne de la fécondité, Héra.

Hephaistos, mari d’une Charite ou d’Aphrodite

La légende octroie plusieurs enfants à Hephaistos : Palémon l’argonaute, Périphétès le brigand et Cabiro la nymphe. Ce dieu bancal est systématiquement uni à une femme qui symbolise la perfection physique. La mythologie relate qu’Hephaïstos aurait essayé de violer Athénée, et sa semence rejetée sur le sol par la déesse de la prudence serait à l’origine de la naissance d’Érichthonios, le quatrième roi légendaire d’Athènes. C’est pour cela que les habitants de la capitale hellénique sont souvent surnommés « les enfants d’Hephaïstos ». Les différents récits ne donnent par la même variante à propos de l’épouse et des enfants d’Hephaistos.

Il existe peu de représentations d’Hephaistos, malgré le rôle du travail du feu dans l’Antiquité. 3 lieux de cultes sont dédiés au dieu du feu à Athènes. Il s’agit d’un temple sur le Koronos Agoraioset deux autels. Dans la Grèce antique, des festivités étaient entièrement consacrées au dieu du feu, les Héphaïsties. L’île de Sicile continue à célébrer Hephaistos. Des miracles lui sont attribués dans cette région.

Un forgeron extraordinaire

On note parmi les armes fabriquées par Hephaistos, citons les cnémides (jambières) d’Héraclès et le bouclier d’Achille. Le dieu de la forge a en particulier élaboré le sceptre de Pélos et le trône de Zeus. La mythologie lui octroie d’innombrables oeuvres. Hephaistos a l’image d’un forgeron extraordinaire, fabriquant des bijoux ou des trônes pour les grands héros de la mythologie hellénique.